Emile MAYADE,

coureur automobile

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  Généalogie

Un auvergnat pionnier de l’automobile: Emile MAYADE
 
Au cours de mes recherches généalogiques, j’ai été amené à rencontrer des porteurs du patronyme MAYADE.
Deux d’entre eux, m’ont parlé d’un coureur automobile Emile MAYADE qui eut son heure de gloire en 1896 en gagnant la course automobile Paris – Marseille – Paris et qui devait disparaître tragiquement en 1898 à cause de ce qui fut sans doute un des premiers accident de la circulation automobile en France (hors courses).
Voici les quelques renseignements que j’ai rassemblés, en une vingtaine d’années de recherches épisodiques, sur ce personnage qui est  un de mes lointains cousin.

Emile.jpg (27733 octets)

La généalogie de cette branche
8             Marien MAYADE, n°256 Gilbert MAYADE
9             Antoinette MONGEN, n° 257
 
 
4             Jean Annet MAYADE, °14/11/1740 Landogne, †21/03/1808 Villosanges
                x 14/02/1764 Villosanges, cm 24/01/1764 Landogne 63
5             Marie TIXIER, de Villosanges 63
 
 
2             Bonnet MAYADE, °8/12/1773 Villosanges, †23/02/1859 Clermont Ferrand, boulanger
                x1 15 vendémiaire an XI Clermont Ferrand 63
3             Jeanne PEYREIN ou PERRIN, ° 30/06/1781 Clermont, †27/07/1818 Clermont Ferrand
        x2 11/09/1822 Clermont Ferrand
                Jeanne SAUVADET, °26/06/1781 St Genêt Clermont Ferrand
 
                Auguste Philibert CHAALONS D’ARGÉ, homme de lettres, †Paris 17°
                x Anne Marie Juliette Louise BOURDON
 
1             Jean MAYADE, °19/08/1814 Clermont Ferrand 63, †8/03/1859 Clermont Ferrand 63, horloger
                x 1/02/1844 Paris 10°
                Etiennette Amélie CHAALONS D'ARGÉ, °26/06/1822 Paris, †18/02/1874 Paris 15°
                              
                               Etiennette Amélie CHAALONS D'ARGÉ
                               x2 27/02/1872 Paris 15°
                               Bonnet ARGILLET, °24/11/1832, †2/04/1912 Clermont Ferrand 63,
                               fs Michel et Marie MAYADE (fille de 2x3), filleul de Bonnet MAYADE
                               à ce mariage, légitimation de Berthe Louise ARGILLET °24/10/1861 Paris 12°
 
                               Bonnet ARGILLET, °24/11/1832, †2/04/1912 Clermont Ferrand 63
                               x2 29/02/1912 Clermont Ferrand 63 (mariage célébré au domicile des époux!)
                               Françoise BOFFET, °21/07/1857 Martigny le Comte 71, )( Amable FAURE
 

 

LEVASSOR et MAYADE

in http://marolles-en-hurepoix.fr/wp-content/uploads/2015/12/2013-03-04-emile-levassor-livret.pdf

1-1           Jules Henri Bonnet MAYADE, °17/11 ou 12/1844 Paris 4°, †26/06/1907 Ivry sur Seine 94
                x 28/08/1875 Haravilliers 95
                Marie Geneviève Amable DUNÊME, ° 25/05/1851 Haravilliers 94
 
1-2          Emile Louis MAYADE, °21/08/1853 Clermont Ferrand 63, †18/09/1898 Chevanceaux 17
                x 2/01/1888 Puyoô 64
                Jeanne Marie Célestine DUSSUTOUR, °1/04/1867 Tarbes 65, †26/11/1937 Lyon 5° 69
 
1-3          Marie Amélie MAYADE, °21/03/1856 Clermont Ferrand 63
                x 26/05/1877 Paris 12°
    Philippe BOURRILLON, °23/10/1852 St Laurent les Macon 01
 
    Berthe Louise ARGILLET, °24/10/1861 Paris 12°
    x 25/04/1885 Paris 15°
    Jean Pierre BENTZ, °16/05/1860 Paris 2°
 
 
1-1-1      Paul MAYADE, °18/10/1891 Toul 54, †4/07/1953 Chalon sur Saône 71, ajusteur
                x 18/12/1915 Paris 12°
                Catherine Berthe BARTHEL, °12/10/1891 Paris 12°, †28/07/1983 St Gervais en Vallière 71
 
1-1-2      Henri Emile MAYADE, °8/03/1879 Paris 11°, †29/10/1951 Chalon sur Saône, mécanicien
                x1 31/05/1902 Paris 13°
                Adèle Léontine BAROUX, °10/11/1878 Longueville 77, †15/06/1910 Paris 13°
                                x2 20/05/1911 Paris 13°
                                Albertine Marie Louise MERCKHOFFER, °11/01/1891 Arnould 88, †23/01/1966 Bourg en Bresse 01
  
1-2-1      Jules François MAYADE, °24/10/1888 Ivry sur Seine 94, † 8/05/1947 Lyon 5° 69, ingénieur
                x 20/09/1921 Collioure 66
                Rose Marie GARETTE, °6/02/1896 Collioure 66, † 25/04/1969 Bron 69
 
1-2-2      Louis Armand MAYADE, ° 20/07/1893 Paris 13°, †09/1944?
                x 24/08/1925 Nantes 44
                Victoria LOIRET, °16/11/1897 Paris 6°, †6/05/1973 Nice 06
                               x2 18/04/1950 Paris 16°
                              Sosthène Hugues Alexis DESHAYES, ° 11/10/1878 Avranches 50, †5/03/1976 Nice 06
 
 
1-1-1-1    Louis MAYADE, ° 3/04/1926 vit près de Chalon sur Saône, trois fils: Claude, Philippe et Denis
 
1-1-1-2    Paulette MAYADE
 
1-2-1-1    René MAYADE, en 1980 était pharmacien place Grandclément à Villeurbanne 69

 

 Voici une relation de l’accident qui coûta la vie à Emile Mayade ainsi que son portrait parus dans:
La France Automobile du 1° octobre 1898, page 336
MAYADE
Juan-les-Pins (Alpes-Maritimes)
23 septembre
J’apprends ici le terrible accident qui vient de causer la mort de Mayade, le chef des ateliers Panhard et Levassor, l’excellent homme, si doux, si serviable que tous ceux qui, depuis quelques années, pratiquent l’automobile ont connu et estimé.
Cette mort me frappe d’autant plus que celui que de si nombreux amis viennent d’accompagner à sa dernière demeure fut, en quelque sorte, mon initiateur à l’industrie nouvelle.
Mayade, un des pionniers de l’automobilisme, que M. Levassor associait à tous ses travaux, qui a collaboré à la transformation du Daimler en Phénix, qui gagna la course Paris-Marseille sur le premier huit chevaux mis en course, qui expérimentait lui-même toutes les voitures avant que les clients n’en prennent livraison, n’est certainement pas une victime de la vitesse ni d’une imprudence.
Il a fallu certainement, pour causer l’accident qui met encore une fois en deuil les ateliers de l’avenue d’Ivry, un concours de circonstances devant lesquelles le plus malin lui-même eut succombé.
Je ne connais les détails de la catastrophe que par ce que j’en ai lu dans les quotidiens; mais il me semble voir comment cela s’est passé : dans la descente étroite, une charrette; le conducteur voit poindre la voiture; son cheval est peureux, il descend pour le tenir par la bride, sur sa droite; l’automobile arrive, le moteur débrayé, car la côte de Chevanceaux est raide; les deux véhicules sont déjà côte à côte; mais, à ce moment, le cheval effrayé, fait un brusque recul, force la main qui le retient, et la charrette, décrivant un léger arc de cercle, vient présenter son arrière à la roue d’avant de l’automobile; la direction, faussée de la veille, paraît-il, est violemment braquée et la voiture verse entraînant ses voyageurs. Mayade qui se trouvait à droite, est projeté sur le sol, en même temps qu’il reçoit dans la poitrine la barre de direction que les roues d’avant, en tournant brusquement, ont rejetée sur lui.
Voilà certainement comment l’accident s’est produit, bien indépendamment de la volonté de la malheureuse victime; car, je le répète, Mayade était loin d’être partisan des grandes vitesses. Depuis Paris- Marseille, il n’avait plus pris part à aucune course; et ce n’était qu’à contre-cœur qu’il donnait des ordres pour faire ajouter à nos voitures l’accélérateur de vitesse.
Encore un de la première heure qui s’en va et qui sera, comme son maître Levassor, beaucoup et longtemps regretté.
Paul Méyan
 
Il faut préciser que d’après l’acte de décès l’accident a eut lieu à 10 heures du soir, et qu’à l’époque on dirigeait la voiture grâce à une "queue de vache" qui fut fatale à Emile. (voir illustrations dans Le Monde du 6-7 janvier 1991)
 
En 1888 Emile Louis habitait 43 rue de Paris à Ivry (94), il est dit contremaître mécanicien. En 1893 il habite 14 avenue d’Ivry à Paris 13°, il est dit chef d’atelier. Sur son acte de décès, en 1898, il habite 19 avenue d’Ivry à Paris 13°, il est dit ingénieur. Je note que l’adresse actuelle de la Société Panhard et Levassor est 18 avenue d’Ivry à Paris 13°!
 
Dans divers articles Emile Mayade est décrit comme le contremaître venu des machines à bois qui a l’entière confiance de Levassor et qui participe à la mise au point de toutes les voitures.
 
Sa carrière "sportive":
Concours Paris – Rouen, 22 juillet 1894, 127km
Mayade se classe 7° sur une Panhard et Levassor en 8h 9mn
 
Course Paris – Bordeaux – Paris, 25 février 1895, 1178km
Mayade se classe 6° sur une Panhard et Levassor en 72h 14mn; cette course est gagnée par Emile Levassor en 48h 48mn à la vitesse de 24,54 km/h sur une voiture 4 chevaux à 2 cylindres.
 
Course Paris – Marseille – Paris, 24 septembre 1896, 1710km
Mayade se classe 1° sur une Panhard et Levassor en 67h 42mn 58s à la vitesse de 25,25 km/h sur une voiture 8 chevaux à 4 cylindres.
 
Après la course Paris Marseille Paris l'automobile fut embarquée pour l'Angleterre par Harry Lawson et fut la quatrième automobile à finir, encore conduite par Monsieur Mayade, dans le Motor Tour To Brighton. En 1897 l'automobile fut vendue à l'honorable C.S. Rolls (pour la somme de 1200£).
L'automobile fut mise par Rolls dans la propriété familiale de Monmouth (elle est maintenant immatriculée AX60 un numéro d'immatriculation de Monmouth) où elle resta de nombreuses années.
L'automobile se détériora lentement mais fut découverte et restaurée pour la course Londres à Brighton de 1996 qu'elle acheva, conduite par le champion automobile Phil Hill.
 
A suivre
Grace à généalogie.com je viens de trouver le mariage de Emile MAYADE 10/2016. Il faut être patient!
Grace à Généanet, j'ai trouvé la naissance de Marie Geneviève Amable DUNEME et donc le mariage MAYADE DUNEME 10/2016
 
Remerciements à:
M. Raymond BEULAYGUE, Mme Raymonde BOSSON, Mme Marcelle CABANE, M. Gérard FEYDEL, M. Louis MAYADE, M. René MAYADE, M. Serge MAYADE, M. Pierre POUZET, Mme Madeleine SERPOLLET.
Automobile Club du Sud-Ouest, Club Panhard et Levassor

Si vous lisez l'espagnol: http://pilotos-muertos.com/2012/Mayade Emile.html

 

Page précédente

Haut de page Page suivante